Mi-décembre, quelque part entre Montreuil et noël

Le salon de Montreuil est fini et fut dense en rencontres intéressantes avec les lecteurs, des confrères et consoeurs et des professionnels du livre.

Le stand de Rageot était magnifique, la splendide couverture de Lumière était à l’honneur ! Et encore bravo à son illustrateur, Sébastien Pelon avec qui nous avons dédicacé pleins de romans, ce qui est toujours agréable.

Sébastien prend la pose devant la superbe bannière Lumière !

15409620_10211068110236027_660047805_o

En dédicace…

15311512_10211067976392681_1530002685_o

Sophie Forte a réussi a captiver son auditoire pendant sa lecture de Lumière !

15267581_997870923652265_4970214945525428613_n

La campagne de la Charte #quotidiendauteurprecaire cartonne sur facebook, plus de 2000 partages, des auteurs qui envoient des photos d’eux avec des objets du quotidien, des retours positifs et surtout, des débats autour de la rémunération des auteurs jeunesse – dont tous les points ont été abordés lors de la conférence professionnelle du lundi 5 décembre avec Valentine Goby, Guillaume Guéraud, Aurélie Abolivier et Roland Garrigue. La salle était comble.

table-ronde-auteur-precaire

Voilà un lien vers notre brochure Quotidien d’un auteur jeunesse sur le site de la Charte. Elle fait l’objet d’une expo de photos destinée à tourner en médiathèque.

Deux choses ressortent des rencontres avec des auteurs : il est temps que tous les maillons de la chaine du livre jeunesse se rencontrent et communiquent sur la rémunération des auteurs/illustrateurs jeunesse. Les auteurs/illustrateurs jeunesse en ont marre d’être aussi mal rémunérés sur leurs livres et ne supportent plus l’absence de justification des éditeurs à ce propos. Tout comme ils refusent de plus en plus de considérer qu’il est mesquin/malvenu/inapproprié de parler droit d’auteur avec ses éditeurs. Et ils sont de plus en plus nombreux à désirer/réclamer des droits d’auteur dignes de ce nom.

D’ailleurs Samantha Bailly va réaliser une petite vidéo sur la campagne de la Charte. Et là, me voilà avec ma casquette de présidente (plutôt bonnet de laine) en train de répondre  à ses questions devant sa caméra.

avec-samantha

Enfin, U4.contagion nous a aussi réservé de beaux moments : entre une Battle d’improvisation d’histoires dans un contexte post-apocalyptique, une table ronde réunissant tous les participants du dernier tome (et nous sommes nombreux) et des séances de dédicace bien denses.

table-ronde-u4-1                table-ronde-u4-2

dedicace-u4              dedicace-u4

Merci aussi aux libraires et aux journalistes qui ont aimé Lumière et sont venus m’en parler à Montreuil.

Fin de Montreuil = en même temps que la Charte, je me mets à écrire plus intensément mon prochain roman qui sortira chez Syros et dont je parlerai plus tard, il est différent de tout ce que j’ai fait avant et différent tout court, d’ailleurs. Mais je n’en dis pas plus.

A bientôt

fullsizerender

Carol’Hippopo : oui, c’est moi sous le masque.

Cet hippopotame est le premier d’une longue liste et vous allez en entendre parler souvent avec les amis Yves Grevet et Marie Pavlenko.

 

 

 

 

 

Lancement de Lumière, le voyage de Svetlana

Svetlana, ma nouvelle héroïne, est une jeune fille des lumières, au destin mystérieux…

svetlana01

Comme elle vit au 18ème siècle, j’ai proposé à Sophie Forte de lire des extraits du roman et nous nous sommes déguisées en costume d’époque. C’était à l’Ecole Paris Marais, un petit théâtre chaleureux au coeur du 4ème arrondissement de Paris, où Svetlana grandit.

Sophie Forte incarne Svetlana avec malice et justesse, et donne un relief étonnant aux extraits qu’elle lit.

img_0810     img_0809

Elle est si pétillante qu’une lecture de Lumière est programmée le 30 novembre à 14 heures au salon du livre jeunesse de Montreuil !

Et des magnifiques illustrations de Sébastien Pelon ornent le roman. Je vous invite aussi à voyager parmi ces dessins qui accompagnent avec élégance Svetlana tout au long des pages. Et si vous souhaitez vous promener en musique, je vous propose des pièces de viole, une suite en E mineur de Marais.

svetlana06

Svetlana dans le cabinet de travail de Diderot

svetlana21

En pleine tornade, dans la forêt de Lituanie

svetlana23

Arrivée dans les faubourgs de Saint Péterbourg

svetlana28

Rencontre avec la Tsarine Catherine II

svetlana33

Svetlana, fille des Lumières, fille de sorcière…

A bientôt !